50 % des compagnies d’amateurs possèdent une scène sur le théâtre du web

Toile d'araignée-Bussang-2Internet fait-il peur ?

En cette fin d’année 2015, la moitié des compagnies de théâtre amateur adhérentes à la Fncta en Rhône-Alpes, possèdent un espace sur le web. Site, blog (1) ou page facebook. Elles étaient 35 % en 2010. Pourquoi cette lente éclosion, cette absence d’une grande partie du théâtre d’amateurs sur le net ?
Plusieurs explications peuvent être avancées à cet état de fait :
La compagnie mesure peut-être mal l’intérêt d’une présence sur la toile du net, sur l’impact, le retour sur investissement.
Elle a déjà, localement, son propre public d’habitués. Et ne souhaite pas aller plus loin.
Peut-être le coût. Mais le web s’est démocratisé. Il faut noter le faible montant de location d’un blog. Comptez environ 50 € à 60 € par an environ.
Certains responsables de troupes éprouvent peut-être des difficultés à trouver la bonne personne à qui déléguer un job sensible : le traitement de l’information de sa compagnie.

La question du bénévolat. Un frein au web ?

Futuroscope-2

Futuroscope Poitiers

La compagnie ne veut peut-être pas passer trop de temps à la gestion d’un site. Outil chronophage pour un bénévole qui assume un travail peu valorisé, dans l’ombre du théâtre.
En effet, si la construction d’un blog est aujourd’hui relativement aisée, la maintenance reste le point noir. Un espace sur le web, pour une compagnie de théâtre, exige une mise à jour régulière des informations. Quasi hebdomadaire si l’on veut donner une image dynamique de la troupe et garder un bon référencement sur les moteurs de recherches. La troupe doit donc aller à la pêche au bénévole. Une personne disponible et apte à gérer cet outil. Ou faire le choix d’un professionnel pour le faire fonctionner. Il est possible, aujourd’hui, de trouver des professionnels à des prix raisonnables.

Les avantages du web

Une place sur le web, constitue aujourd’hui, pour une compagnie de théâtre qui souhaite élargir son public habituel, un incontournable vecteur d’informations. Les avantages sont nombreux. Communiquer au grand public. Valoriser sa programmation. Compléter et détailler les informations données oralement ou par mail. Démarche écologique : Diminuer le nombre d’affiches et de documents d’infos en papier. Mutualiser les vecteurs de communication. Tisser des liens avec les partenaires. Fidéliser ses spectateurs. Mettre en avant ses comédiennes et comédiens. Leurs parcours théâtral et de formation. Présenter les auteurs… Donner une image positive et dynamique de sa troupe. Et participer à la promotion et la défense du théâtre et de la culture populaire à un niveau national.

Trouver un stratégie pertinente

AFFICHE-6Lente éclosion des sites web. Mais fleurissement inéluctable. Le théâtre amateur de demain, s’il veut élargir son aura et présenter une crédibilité dans ses outils d’information, devra inviter le public à visiter son espace sur le web. Le public le demande. Preuve en est la progression des visites d’internautes sur le site fncta-rhone-alpes.fr  Voici un an, 1500 visiteurs ouvraient chaque mois notre site. Ils sont 2000 en décembre 2015.
Si la création et la maintenance d’un site ou d’un blog semblent relativement accessibles, il est plus délicat d’en trouver la juste forme. A travers un espace sur le web, l’internaute radioscopie une troupe : La  nature de la production, mais également la qualité des textes et des images. Il prête attention aux mises à jour, régulières ou non. A partir de tous ces traits, l’internaute dessine l’image extérieure d’une compagnie.
La question qui se pose alors à chaque troupe :
Quelle stratégie de communication pertinente adopter sur le web, en cohérence avec les autres canaux d’informations à sa disposition ?

Guy Dieppedalle
Rédacteur du site

(1) Blog ou site ?
Essayons de préciser la différence entre un Site et un Blog :

° Un blog est un espace « Tout prêt » sur le web. Comme une chambre meublée chez l’habitant. Tout est prêt pour votre communication. Les murs sont construits et les meubles posés. La maintenance technique est assurée par votre logeur. Si vous avez l’habitude de manipuler votre ordinateur, un blog est un jeu d’enfant. C’est votre vitrine. En fait il s’agit de quelques pages qui vous sont louées sur une partie d’un gros site web. L’hébergement coûte autour de 50 à 60 € par an. Mais attention à la publicité éventuelle.

° Le site est un espace plus personnalisé. Vous êtes chez vous, dans votre appartement. Il faut le meubler. Le décorer. C’est une structure plus complexe. Plus complète. Qui peut offrir une interactivité avec l’internaute. Pour assurer la maintenance technique ou gérer le contenu de cet outil d’informations, il est conseillé de passer par un professionnel. Certains logiciels (CMS) sont gratuits, comme WordPress pour notre site Fncta. L’hébergement annuel coûte autour de 40 € (OVH par exemple). Mais il faut compter le paiement d’un professionnel. Et, là, les prix varient en fonction du travail que vous lui demandez.

Pour information :
° En Rhône-Alpes
Les compagnies amateur en Rhône-Alpes se sont équipées de sites web à partir des années 2000.
35 % de des compagnies adhérentes Fncta Rhône-Alpes possédaient un site web en 2010.
50 % ont un site en décembre 2015
° Sur notre site
400 visiteurs en moyenne consultent chaque mois la rubrique « A l’affiche ».
2000 visiteurs ouvrent ce site chaque mois. Ils étaient 1500 voici un an.
22% de ces visiteurs utilisent un téléphone portable pour visiter notre site. Ils étaient 15 % voici un an.
Voir les statistiques de notre site : + d’infos

.