Entretien avec Gilles El Zaïm, délégué général de la Fncta

Gilles El Zaïm-Sept-2015-2Interview réalisée en septembre 2015.

La période des adhésions à la Fncta est l’occasion de mieux connaître celui qui gère administrativement et techniquement la Fncta à notre siège parisien : Gilles El Zaïm, délégué général.

° Gilles. Depuis combien de temps occupes-tu ce poste et quel parcours as-tu suivi pour assurer cette fonction ?
Mon premier poste au sein de la FNCTA en 2004 était chargé de mission Développement et Action jeunes comédiens. Les deux premières années m’ont permis de me familiariser avec l’organisation et les valeurs défendues par la fédération.
Travailler pour la FNCTA et les compagnies qui la composent est la concrétisation de ma passion pour le théâtre amateur et l’Education Populaire. Comédien amateur dans ma jeunesse, j’ai été successivement et en parallèle animateur d’atelier théâtre, médiateur culturel au sein d’une MJC, régisseur bénévole pour une compagnie amateur et chargé de communication pour un festival de Musiques du Monde. Juriste de formation, j’ai une spécialité en management des entreprises culturelles qui me permet notamment de conseiller les troupes sur les questions juridiques et organisationnelles.

Gilles El Zaïm-Sept-2015-6° Quelles sont les principales actions de la Fncta et quels sont les gros dossiers en cours actuellement ?
La FNCTA s’inscrit dans la filiation entre théâtre et Education Populaire. A chaque échelon de son organisation, national, régional et départemental, elle facilite le développement de la pratique théâtrale dans la diversité de ses formes, sur tous les territoires et pour tous les publics. A ce titre, elle mène les actions suivantes : organisation de manifestations théâtrales locales et de portée nationale, mise en place de formations, développement et diffusion du répertoire contemporain, édition d’une revue semestrielle (Théâtre et Animation) et de bulletins régionaux et départementaux. Elle se veut un centre de ressources unique au service des compagnies.
Le prochain grand événement sera le Masque d’Or en 2016 qui mobilise à la fois les Unions Régionales avec l’organisation de finales interrégionales et le siège national avec une finale dans un an à Aix-les-Bains. Ce concours valorise notre pratique commune par la mise en lumière de spectacles de qualités. C’est une façon de montrer que nous sommes aussi des artistes producteurs de culture. A noter que les compagnies peuvent postuler jusqu’au 15 novembre.

Les troupes le savent moins, la FNCTA défend la pratique amateur auprès des institutions ou des pouvoirs publics comme la SACD ou le Ministère de la Culture. Actuellement, nous travaillons avec d’autres fédérations culturelles, au sein de la COFAC (concertation et proposition d’amendements législatifs), à faire entendre la voix des praticiens amateurs et leurs associations dans le cadre d’un projet de Loi dont certaines dispositions nous intéressent au premier plan. Il s’agit d’assurer la sécurisation de la pratique et de réguler les points de frottement entre amateurs et professionnels, au bénéfice de tous.
Auparavant, nous avons obtenu de l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé (ASTP), pour les compagnies adhérentes à la FNCTA, l’exonération automatique de la taxe fiscale sur les spectacles d’art dramatique.

Gilles El Zaïm, Luciano De Francesco, Alexandre Zanotti au Festival de la Tour de Peilz (Suisse), Juillet 2015
Gilles El Zaïm, Luciano De Francesco, Alexandre Zanotti au Festival de la Tour de Peilz (Suisse), Juillet 2015

° Quelles améliorations à apporter ?
La FNCTA, à chaque échelon et au quotidien, conçoit, développe et organise des actions pour les troupes et les praticiens. Les administrateurs bénévoles ont une réelle expérience de terrain. Un vrai savoir-faire. Je crois que ce qu’il faudrait peut-être améliorer est le « faire savoir ». Notamment auprès des institutions locales. Il faut que nous soyons incontournables, que nous assistions aux instances de concertation et de décisions.

° Quelle vision as-tu du théâtre amateur en France aujourd’hui ?
Le théâtre amateur aujourd’hui est très dynamique. Le bénévolat occupe une place prédominante dans le secteur du spectacle en France, tant au niveau des pratiques artistiques que de la gestion des activités de production et de diffusion. « Elles se sont développées de façon considérable depuis 35 ans et sous des formes multiples (ateliers, écoles, ensembles artistiques …) : la dernière enquête sur les pratiques culturelles des français (Olivier DONNAT / 2008) le confirme. Selon cette enquête, 2 % des Français de plus de 15 ans pratiquent le théâtre en amateur.
Les spectacles proposés sont de qualité, l’exigence s’est renforcée et le répertoire a changé. On voit de plus en plus les troupes s’emparer des textes d’auteurs vivants et des spectacles s’ouvrir à d’autres disciplines artistiques comme la danse, le cirque, la vidéo, la marionnette contemporaine. On peut dire que le théâtre amateur est un théâtre de son temps.

Gilles El Zaïm-Sept-2015-4° Quelle évolution pour la Fncta dans les prochaines années ?
On l’a vu plus haut, en étant rassemblés et donc représentatifs, nous pouvons peser sur les décisions prises dans notre domaine. C’est pourquoi il est important que nous nous développions encore et que les compagnies jouent le jeu de prendre des licences pour l’ensemble de leurs membres. Plus nous serons nombreux, plus la voix des troupes amateurs portera fort.
L’autre enjeu important est ce que nous pouvons proposer aux jeunes comédiens. Nous nous devons de réfléchir à comment les impliquer dans nos actions et manifestations. Ils sont les administrateurs et les animateurs de la fédération de demain.

Propos recueillis par Guy Dieppedalle
Photos Gilles El Zaïm (portraits). Dieppedalle (La Tour de Peilz)
Luciano De Francesco : Président de l’Union régionale Rhône-Alpes Fncta.
Alexandre Zanotti : Président du Comité Départemental des Savoie Fncta

En complément :

– La Fncta en chiffres
▪    20 000 licenciés
▪    1 600 troupes adhérentes
▪    150 festivals et rencontres de théâtre amateur
▪    15 Unions Régionales
▪    44 Comités Départementaux
– Site web de la Fncta : www.fncta.fr
– Adhésion en ligne : http://adhesion.fncta.fr/inscription/adherer
– Les avantages de la Carte de licencié Fncta auprès de nos partenaires
– Tout savoir sur la Fncta en Rhône-Alpes

.