Frédéric Dubost. Un auteur de théâtre qui adapte son texte aux besoins de la compagnie

Frédéric Dubost-JournéeComédienRhone-Jan2016-x1400INTERVIEW 2016

En tant qu’auteur de théâtre, vous avez été invité et avez participé à la Journée du comédien du Rhône organisée par la Fncta en janvier 2016. Vous habitez en Isère. Vous connaissez bon nombre de compagnies de théâtre. Vous vous déplacez aisément pour voir ces troupes. Et je voulais en savoir plus sur vous.

° Quel est l’élément déclencheur qui vous a poussé à écrire pour le théâtre ?
Au début des années 2000, je suis revenu au théâtre comme acteur et metteur en scène amateur. En 2009/2010 je me suis retrouvé à travailler avec la troupe « A quoi on joue ? » à Heyrieux. Lors d’une intersaison, le choix a été compliqué pour trouver une pièce adaptée. J’ai donc décidé d’essayer d’en écrire une, et très vite une deuxième. « Cinq plus une » et « N’oubliez pas Colibri ». J’ai mis en scène cette dernière à Heyrieux et à ma grande surprise, « Cinq plus une » a été montée au Kawa Théâtre à Montpellier par la troupe de la Clémentine. Depuis je ne me suis pas arrêté d’écrire. Plus de 20 pièces aujourd’hui.

° Quel a été, dans vos textes qui ont été joués sur scène, celui qui vous a le plus marqué ?
La plus grande émotion, c’est la première fois que l’on assiste à une de ses pièces. Pour moi c’était le 23/10/2011 à Montpellier. Belle émotion de sentir un public réagir à ses mots. Une autre très belle émotion, une représentation au magnifique théâtre de Verdun de « Colibri » par « Les Tavuleurs ». Un tel écrin ne laisse pas indifférent. Enfin dans mon tiercé de tête, ma première pièce montée à Paris au théâtre de Ménilmontant par la « Cie XII en scène » en décembre 2014. « Aux fleurs citoyennes ».

° Eprouvez-vous de l’émotion lorsque vous écrivez une pièce de théâtre ?
Pour moi, c’est surtout une forme de jeu. J’écris comme si j’inventais les personnages dans ma tête. Il m’arrive de jouer les scènes seul à voix haute pour être certain qu’elles sont cohérentes…. Une fois que la pièce est terminée, les personnages me quittent. Ils vont être adopté par ceux qui les joueront. Je les retrouve avec plaisir quand je vais voir les représentations. C’est toujours comme si on retrouvait de vieux amis changés par la vie et les yeux du metteur en scène et des acteurs.

° Vous acceptez de modifiez votre texte afin de l’adapter aux profils des membres de la troupe de théâtre qui a retenu l’un de vos écrits. Expliquez-nous comment cela se passe ?
Très simplement. Je suis moi-même le metteur en scène de la troupe « Ozon la scène ». Je connais les difficultés pour avoir un texte qui correspond au nombre de comédiens, à leur âge, à leur sexe etc… Donc quand une troupe choisit une de mes pièces mais se trouve face à un problème. Je leur propose une version qui sans changer la structure de la pièce leur permet de satisfaire leur équipe. Récemment, j’ai rajouté deux monologues pour une équipe de l’Isère car les actrices principales ressentaient un manque dans leur personnage… Et pour une troupe de l’Hérault, j’ai rallongé une de mes pièces avec une fin modifiée. Pour moi, le spectacle vivant c’est aussi un travail et un échange entre l’auteur, le metteur en scène et la troupe. De plus cela permet de vrais échanges avec les équipes.

° Quelle place tenez-vous par rapport au travail du metteur en scène ?
Quand je vais voir une de mes pièces, j’adore quand le metteur en scène me propose sa propre vision de mes personnages. Pendant le temps de la préparation de la pièce, le metteur en scène prend possession de ma pièce. Il y pose ses propres couleurs, sa propre musique. Je prends beaucoup de plaisir à ces rencontres… Avec parfois de vraies divergences sur la nature d’un personnage. Et ça ! J’adore !

Propos recueillis par Guy Dieppedalle
Mars 2016

° Votre profil
Frédéric Dubost. J’ai 51 ans et j’habite à Charantonnay, village du Nord Isère. Lyonnais par mes racines et ma famille, je suis très attaché à ma région.
Toutes mes pièces sont aujourd’hui disponibles sur le Proscénium ou sur mon site personnel.

http://fdubost.e-monsite.com

Photo Guy Dieppedalle

.