Jacqueline Boeuf nous a quittés. L’une des fondatrices du Comité départemental du Rhône de la FNCTA

Jacqueline Boeuf - Photo Le Progrès Philippe Juste

Jacqueline Boeuf – Photo Le Progrès Philippe Juste

HOMMAGE PRONONCE LORS DES OBSEQUES DE JACQUELINE BŒUF
LE 15 Mai 2017

Jacqueline avait commencé par le théâtre amateur en 1964 dans la troupe du centre Saint-Exupéry, dirigée par Albert-Blanc-Bernard, troupe importante de la FéTAF. Elle en prendra la direction en 1967. La troupe collectionnera les premiers prix dans les concours de théâtre amateur jusqu’au départ de Jacqueline chez les professionnels en 1980 avec sa compagnie « Tête d’Or » qui à son tour va devenir un phare de la vie théâtrale lyonnaise.

Ce parcours n’est pas seulement typique mais aussi remarquable par la qualité des résultats.
Car les résultats dans le monde amateur ne se mesurent pas qu’aux prix obtenus. Il ne suffit pas de jouer, il faut faire jouer. Il ne suffit pas de montrer, il faut expliquer. Il ne suffit pas de donner des textes à des acteurs formés pour les interpréter, il faut faire découvrir une écriture à des gens de tous âges et de toutes origines qui n’ont parfois jamais mis les pieds dans un théâtre, il ne suffit pas de donner des indications de mise en scène, il faut expliquer ce qu’est un personnage, il ne suffit pas de parler de la vie du théâtre, il faut remettre le théâtre dans la vie.

Tout cela c’est le domaine de l’Education Populaire, domaine pour lequel le Ministère de la Jeunesse et des Sports était moteur à cette époque grâce en particulier à ses Conseillers Techniques et Pédagogiques. Et Jeunesse et Sports a attribué à Jacqueline sa Médaille de Bronze en 1972.

Son nom ainsi que les Blanc-Bernard, des Michel Richelmy et des Jaspard, Alex et Henriette je les entendais souvent dans la bouche de mon père Jean Saby comme les piliers du théâtre amateur dans le Rhône. Ce sont eux aussi qui ont travaillé avec lui à la grande œuvre de fusion en 1975 entre les deux fédérations de Théâtre Amateur, la catholique FéCTAF et la laïque FNSTA devenues la F.N.C.T.A. que nous connaissons.
Ce sont eux qui ont mis en place les bases d’un Comité Départemental du Rhône, présidé pendant de longues années par Alex Jaspard, un des plus ancien et aujourd’hui encore un des plus actif de France avec plus de 70 troupes.

On voit que les talents à mettre en œuvre dans les domaines amateurs et professionnels sont très différents, très complémentaires.
Rares sont ceux qui les ont tous. Jacqueline étaient de ceux-là.

Jean-Paul SABY
vice-président du CD69 FNCTA

Article du Progrès. 05 mai 2017

Hommage à Jacqueline Boeuf Le Progres 05 05 2017Le site web du Progrès de Lyon

.