ARCHIVE. Oser se lâcher. Retour sur le stage « Corps et imaginaire » avec Adeli Motchan

Stage-Corps-4Réactions à la suite du Stage « corps et imaginaire » des 9 et 10 avril 2016
avec Adéli Motchan
Organisé par le Comité départemental de l’Isère de la Fncta

Attitudes

Oser se lâcher.
Marcher en arrière. Ou marcher très très lentement. Comme un éléphant, un chat, un moineau, un kangourou, un cheval de cirque, une femme de 4000 ans.
Ou rester immobile.
Mettre sur papier nos ressentis après chaque demie  journée avec pastel, crayons couleur, peinture….
Mettre un titre, écrire un HaÏku…

Réactions

Merci à vous pour ce week-end et votre investissement dans cette traversée
Que de belles rencontres et de créativité !
Je suis remplie de ce stage, de nos échanges et de vos improvisations.
Chaleureusement
Adéli

Il nous faut maintenant sortir de cette « bulle » où nous avons rencontré des créatures étranges…. mais il nous reste toutes ces belles expériences qu’ Adéli nous a permis de vivre ! Qui auraient pû penser qu’il saurait être une araignée enrhumée, un caméléon …. un oiseau exotique…. une chimère polyglotte…. voire même une femme de 4000 ans !
Mireille

Apprendre à prendre du temps ! Ça n’est pas trop dans l’air du temps, mais, qu’est-ce que ça fait du bien !!

« Jaillissement Joie
Harmonie et Bien-être
Évasions sereines »
Béatrice

Une fleur en train d’éclore
Eternité en un instant

Etre…
Disponible…
Les mots ne sont pas essentiels.
La proximité et le ressenti sont là.
Notre corps dit : nous sommes à l’écoute.
Je t’ai écouté entendu.
Très bonne journée ensoleillée du dedans !
J’étais là…

L’immobilité c’est le retour sur soi-même. C’est reposant.

L’animatrice

Issue du cirque contemporain, de la danse buto, du body weather laboratory et de l’improvisation, Adéli Motchan s’est formée à différentes pratiques du mouvement : art expérimental du mouvement (éducation somatique) d’après le BMC® avec Lulla Chourlin, au mouvement authentique avec Mandoline Whittlesey et au yoga.
Elle définit sa danse comme un acte poétique et imaginaire.

Le contenu

Ce stage sera un lieu de recherche sur notre propre corps : il s’agit d’observer son corps comme un laboratoire, un espace unique, un corps multiple et à l’œuvre, de développer un langage du corps en mouvement.
Nous laisserons cours à notre créativité : elle s’exprimera au travers d’exploration et d’improvisation pour faire l’expérience de nous mettre en mouvement.
Nous donnerons des formes, des couleurs, des mots et des danses à ce que nous vivons à « l’intérieur ».
Nous jouerons avec le vivant, l’inattendu et l’instant.
Nous investirons nos corps par la marche, la temporalité, l’immobilité, des exercices sensoriels, le réveil de l’imperceptible et par des images mentales/poétiques pour multiplier les consciences…nous nourrirons une analyse minutieuse du corps.
Danser le sensible et l’imaginaire, le visible et l’invisible, l’étrange et l’extraordinaire, l’ombre et la lumière…

.